Il est très difficile aujourd’hui de se repérer dans l’immensité des formations possibles. De plus, la mutation de la société et la création constante de nouveaux métiers rendent l’orientation extrêmement difficile.

Peut-être est-il temps de bousculer les habitudes et de changer les codes…

 

L’école continue de demander à ses élèves quel métier ils souhaitent exercer.

C’est une erreur.

 

Comment pouvons-nous demander à un enfant de 15 ans quel est LE métier qui l’intéresse ???

D’abord, il est très probable qu’ils exerceront de multiples métiers au cours de leur vie.

Ensuite, 60% des métiers de 2025 n’existent pas encore aujourd’hui.

 

Arrêtons de leur demander l’impossible.

 

Arrêtons de leur mettre une pression incroyable en leur faisant croire qu’il joue leur vie entière dans cette prise de décision. Ils ont droit à l’erreur. Ils peuvent changer d’avis. Ils pourront se reconvertir s’ils en ont l’envie.

 

  • Questionnons les jeunes sur ce qui a du sens pour eux.

 

  • Intéressons-nous à leurs compétences au-delà des résultats scolaires tellement limitants.

 

  • Explorons avec eux leurs talents, leurs potentiels, leurs centres d’intérêts.

 

  • Apprenons-leur que la meilleure façon de réussir sa vie professionnelle, c’est derépondre à ses aspirations profondes. Mais encore faut-il les écouter !

 

Permettons-leur d’ouvrir les portes vers leurs idées et de croire en eux.

 

L’accompagnement que je propose permet au jeune de se découvrir et de choisir ce qui lui convient et ce qui fait sens pour lui. Il avance en confiance vers ce qui lui tient à cœur, ce qu’il y a d’essentiel pour lui.

Il apprend à se connaître lui-même. Il est en mesure d’aller chercher les ressources qu’il a au fond d’lui-même.

Il se trouve, se révèle et découvre ce qui fait sa force.

Grâce à cet accompagnement, il prend conscience de ses talents et peut choisir la vie personnelle et professionnelle qui lui correspond vraiment.

 

 

Il peut avancer et se projeter vers la vie qu’il s’est choisi.